Créer un site internet

MON SITE

STATISTIQUES

Aujourd'hui

0 visiteurs - 0 pages vues

Total

22926 visiteurs - 77833 pages vues

Le puy 2016 estaing 004

Decos de noel 4 2020

 

Noël 2020

Cette année pour toutes sortes de raisons il sera très particulier pour chacun d'entre nous et tout le monde ne pourra pas le fêter comme il voudrait !.

Alors souhaitons le, le plus agréable possible avec ou sans familles et amis en respectant jauge et gestes barrières.

Bien à vous et portez-vous bien

 

 

Projet à venir : Le Canal du Nivernais

Itinerair du canal nivernais 2

Itinéraire d'Auxerre à Decize 200km

Canal du nivernais

Le canal à Asnois

Ecluse de vaux 2

Ecluse de Vaux

Le canal

Paysage du canal

https://media.tenor.com/images/0703ef304d77602472e5d44f38b7d75e/tenor.gif

Foutue année 2020...santé, covid-19, sécheresse, attentats etc...vivement 2021 pour laisser tout çà derrière nous et reprendre le cours de notre vie autant que faire se peut et le plus normalement possible, embrasser nos enfants et petits enfants, nos amis, voyager,  faire la fête...enfin être libre,  profiter avec respect des autres, des lieux et du bien vivre ensemble.

Pour ma part j'ai hâte de reprendre le chemin, certes, avec des doutes car l'âge avance inexsorablement mais avec la volonté de tester mes capacités physiques et morales sur un petit parcours de 200kms le long du canal du nivernais !!! Serais-je capable !!! OUI je le pense je vais faire cela en avril ou mai prochain.

Ah un petit mot de remerciements à tous les amis qui régulièrement viennent faire un petit tour sur mon site ! MERCI et encore MERCI.

https://ekladata.com/AFUwaU1bnjcL-5Ak8eTT9KvtNK4.gif

 

Mes amis marcheurs, randonneurs de grands chemins ou de petits circuits merci de l'intérêt que vous portez à mon site ! Près de 20000 visites ....Ce site je l'espère vous aura aussi peut être décidé de partir sur les voies des chemins jusqu'à Santiago de Compostelle.

La publication ci-dessus, a, en quelque sorte un rapport avec l'envie de "faire le chemin"

- Comme...se remettre en question, changer son mode de vie, envisager un nouvel avenir, vivre et travailler loin des grandes métropoles, se dépasser, arriver au but...

- Le département de la Creuse où j'ai vécu un grand nombre d'années me semble avoir des atouts certains pour réaliser tous vos rêves

Flyers site quipar 2

Le site commence à se construire avec 6 biens à la mise en vente sur le département de la Creuse et notamment le secteur Gouzon-Boussac et Aubusson

Merci de lui faire confiance

C'est dans ce territoire qu'il connait très bien que mon fils exerce en tant, qu'agent indépendant agréé, le métier de Conseiller en immobilier.

Il saura répondre à vos attentes pour la vente ou l'achat d'un bien, au vert comme la campagne creusoise, belle comme une toile d'Aubusson, vivante et vallonnée qui à tant inspirée Monet...

Alors vous qui y vivez ou souhaitez y vivre n'hésitez pas à le contacter directement. Merci et bien à vous

http://f3.quomodo.com/ED748544/uploads/463/arton156.gif

http://www.lescopainsrandonneurs04.fr/wp-content/uploads/2018/04/www.lescopainsrandonneurs04.fr-10-commandements-randonneur-rando.jpg

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT44peuu4_gKlBt45oAvquP7ZOxkFke5rT9C_Bwn45ew00IHNXi&s

 

http://www.gif-maniac.com/gifs/35/34679.gif

 

Dsc01221


Ce bonhomme marchait toutes les semaines et une fois par an sur un des chemins de Compostelle... Oui mais voilà ...la santé, cette foutue santé quand elle vient vous emm... vous ou vos proches et bien vous êtes bien obligé de vous arrêter!.

Mais le bonhomme n'a pas encore dis mon dernier mot ni fait son dernier pas!

Mon nouveau projet pour 2021 : LE CANAL du NIVERNAIS situé en Bourgogne, l'itinéraire  du Canal du Nivernais s'étend du Nord au Sud sur plus de 200 km de voies vertes entre Auxerre et Decize. Personnellement à Châtillon en Bazois je bifurquerai pour arrêt à Château-Chinon après un parcours de 170kms.

 

                                     https://img.oastatic.com/img2/46142765/-x682s/ecluse-achatillon-en-bazois.jpg

Le canal du Nivernais, écluse de Châtillon-en-Bazois 

 

 

La Belle Poule

20200704 105455 3

La belle Poule aux Sables d'Olonne jusqu'au 4 Juillet

Avec l’Étoile, elle participa à la Seconde Guerre mondiale dans les Forces navales françaises libres et les 2 goélettes arborent légitimement le pavillon de beaupré à la croix de Lorraine des FNFL (d'autres bâtiments de la marine nationale arborent aussi ce pavillon de beaupré, mais seulement parce qu'ils reprennent le nom d'un bâtiment ayant appartenu aux FNFL.

Toujours en service, elle sert actuellement à l'entraînement des futurs chefs du quart passerelle de la Marine nationale et participe souvent aux rassemblements de gréements traditionnels, notamment à l'Armada de Rouen en 1989, 1994, 1999, 2003, 2013 et 2019. Un timbre a même été émis à l'occasion de sa participation à l'Armada du siècle en 1999. En 2018 elle participa à la tall ship regatta en terminant second derrière l’arawak.

Le Puy Du Fou

Elu deux fois meilleur parc au monde aux Etats-Unis, le Puy du Fou  fête cette année son quarantième anniversaire. Les grands moments du deuxième parc de loisir de France, créé en Vendée en 1978. Nous y sommes allé récemment pour le spectacle "Le Grand NOËL du Puy du Fou". Grandiose et féérique avec son parc superbement illuminé et ses animations nombreuses et toutes très intéressantes comme "Le grand carillon et les Amoureux de Verdun".. Bravo aux bénévoles qui s'investissent tout au long des saisons.

Voyage en Corse

Une semaine dans cette belle île c'est un enchantement ...Ce voyage nous ayant été offert par nos enfants pour nos 50 ans de mariage en juin nous n'avons pas laissé l'occasion de vite faire les valises pour la Balagne au nord de la Corse avec atterrissage à Calvi pour le club med de Sant' Ambroggio. 25° à l'arrivée alors qu'en partant le matin des Sables d'Olonne il pleuvait...çà change effectivement . Agréable surprise...je dirai même très agréable et énorme surprise. Au club nous attendaient autour d'une table basse et la bouteille de champagne nos deux fils avec leurs compagnes !!!. Ouf...énorme et très émouvant surtout pour la maman qui comme d'habitude a versé des grosses  larmes de bonheur. Nous nous sommes vite remis de nos émotions avec un petit encas et avons fait ensemble le tour du club ou l'accueil des GO et du chef du village a aussi été des plus chaleureux. Belle semaine avec beaucoup de sorties et quelques kilos en plus dans l'avion du retour.  

Petite balade sur les canaux de France

La France est belle il faut en profiter pour la visiter et la parcourir (si la santé est là bien sur) de long en large comme ici sur cette vidéo en longeant, pour les marcheurs et randonneurs, ses chemins de halages.

L'idée me vient de pourquoi pas de commencer par exemple par le Canal de Nantes à Brest d'une longueur de 300kms. Cela me revient d'avoir longé celui du midi sur le chemin d'Arles pour rentrer dans Toulouse. Magnifique paysage en entrant dans la ville rose, que ce canal  avec ses péniches multicolores habitées et son petit port de plaisance avec son air de marinade. 

http://www.gif-maniac.com/gifs/35/34679.gif

 

Mon site boire et manger

 

Confitures de Courgettes   http://www.gif-maniac.com/gifs/32/32304.gif

La courgette est une plante herbacée de la famille des Cucurbitaceae, c'est aussi le fruit comestible de cette plante. La courgette est un légume courant en été, la fleur de courgette est aussi utilisée en cuisine.  Cela donne bien à cette époque et on commence à en avoir presque une indigestion ! Alors pourquoi pas en faire des confitures !

Ma recette pour 1,6kg :

1) - Les éplucher, les ouvrir, retirer les pépins et les détailler en morceaux moyens. Les mettre dans une bassine (ou autres contenants) avec 0,800kg de sucre cristallisé et le jus de 2 citrons puis laisser macérer 24 heures.

2 - Faire cuire 1 heure et rajouter pour améliorer le goût une préparation simple avec : le zeste d'1 orange, son jus pressé, un peu de cannelle et un bâton de vanille et continuer de cuire environ 30 minutes et mettre en pots ébouillantés et laisser les retournés jusqu'à refroidissement (4).

A vous de voir pour la cuisson sachant qu'il y a toujours un point d'équilibre à respecter pour  toutes les confitures, ( quand en surface il y a beaucoup de petites bulles sur toute la surface) sinon elle sont trop épaisses).

Ma petite touche: Entre 1 et 2 j'ai passé mes morceaux au mixer grossièrement

Goût : Se rapproche de la confiture de tomates vertes

 

En parlant confitures

Je viens de découvrir un super site http://www.avosmarmites.com qui va vous permettre gratuitement d'étiqueter tous vos pots de confitures, gelées, plats cuisinés et autres et ainsi les sublimer et les rendre plus gourmands.

 

 

http://www.gif-maniac.com/gifs/49/48980.gif

 

En parlant vendanges

Pas de vendanges cette année pour cause de voyage en Corse ! Dommage .... Par contre je vais bientôt aller chercher mes bouteilles de la récolte Château Fougas Maldoror millésime 2015 et celles millésime 2016 Château Haut Pradier.

Je viens de recevoir mon vin, non pas la cuvée des vendanges 2016, ce serait un miracle, mais celle de 2014 étiquetée à mon nom et que nous dégusterons prochainement avec des amis qui attendent cela avec grande impatience et en famille pour Noël.

Qui à déjà fait les vendanges?

Moi l'année dernière et cette année pendant...2 heures et je suis tout courbaturé aujourd'hui ! Cela c'est passé dans le bordelais au château FOUGAS à LANSAC lors de la journée des locataires invités aux vendanges de leur parcelle. Nous étions 210 invités. Sympa de la part des propriétaires avec un beau soleil pour une journée conviviale et bien remplie.

2 heures de vendanges dans une ambiance des plus festive avec au programme : Café à l'arrivée, apéro à midi et très bon repas servi ensuite sous chapiteau dans la bonne humeur avec les propriétaires et une équipe à l'écoute des locataires. Belle journée et du bon vin...que dis-je ! Du très bon vin élaboré par des grands professionnels, qui connaissent leur terroir et qui aiment ce qu'ils font.

Je vous invite à rejoindre le groupe des locataires du " Château FOUGAS " pour partager ces moments de convivialité.

Que du bonheur... que du plaisir...

http://www.gif-maniac.com/gifs/35/34679.gif

 

 

 

 

MERCI DE VOTRE VISITE

Les rencontres du chemin

Vous êtes le 22926ème visiteur

TEMPERATURE ICI AUX SABLES D'OLONNE

Les amis du chemin
Couvert

Les Sables d'Olonne

19 °C Couvert

Min: 19 °C | Max: 20 °C | Vent: 22 kmh 245°

VOTRE AVIS SUR CE SITE !

Comment trouvez- vous mon site?

Comment trouvez- vous mon site?

MON SITE DE RANDONNEE CREE EN 2009 POUR PARCOURIR LES CHEMINS DE COMPOSTELLE

Des blogs ou sites à voir...

OT Sables d'olonne

Restaurant La Grange Foyenne de Ste FOY http://www.lagrangefoyenne.fr/

Mairie de Ste FOY 85

blog de : Béatrice   COMPOSTELLE  par 4 chemins

Le site: Lepère bulletins du camino

le site : des Amis et pélerins de St Jacques de la voie de Vézelay

Le site : de l' A S GOUZON  Football

Le Site: de Jean-Pierre 

Photos des différents paysages des chemins parcourus par plusieurs  Pèlerins.

Le site: Sables Accueil pour accueillir et intégrer les nouveaux arrivants sur les sables d'Olonne et le  pays des Olonnes.

Le site de Nicolas: les clés pour jardiner sur une petite surface, un  potager durable

 

Résultat de recherche d'images pour "gifs animés gratuits pétanque"

Après le foot et avec l'âge la pétanque me semble un sport détente bien plus approprié !

C'est pourquoi j'ai repris le club de pétanque de Sainte Foy récemment avec une vingtaine de joueurs et que tous y trouvons un bon moment à passer ensemble les lundis et jeudis après-midi.

Si vous habitez en Vendée dans la région proche des Sables d'Olonne venez nous rejoindre.

Voici notre site: petanqueasaintefoy.e-monsite.com

 

 

********

http://www.gif-maniac.com/gifs/35/35488.gif

Belle rencontre avec Serge et Régis en 2012 sur la voie d'Arles . Des gars du rugby du pays de Narbonne  avec de vraies valeurs de partage comme je les aimes.

Serge m'a envoyé une compile de leurs chemins, où je suis avec eux sur la voie d'Arles, que j'ai reçu et lu comme un livre en peu de temps.

C'est un vrai régal avec de bonnes anecdotes tout au long de leurs pérégrinations genre:

- Serge pris d'une envie subite s'isole pour satisfaire un besoin très naturel; afin de mieux tenir sa banane, il pose celle qu'il a autour de la taille pour être moins encombré ! 

- Attablés devant le pastis et les pantoufles aux pieds, la gérante qui revenait d'accompagner, avec sa "papamobile", d'autres campeurs, éclate de rire en voyant le tableau !

- Ici aussi la boulangère a de belles miches, on lui en achète une !

- Au passage la terrasse d'un café nous fait un clin d’œil. On ne se fait pas prier et on commande deux mousses !

- Moïse quand il ne parle pas c'est qu'il s'interrompt pour faire de grands "slurrrp" en avalant sa soupe et il repart de plus belle

- On traverse l'Osse qui n'est pas à moelle !

- Décidément pense Serge, il n'aime pas la chasse, il connait rien au vin... comme la vie doit lui paraître triste !

- La nuit va être musicale entre les gazs et les ronflements !

- A propos de cet insipide couscous, ce n'est pas ce soir que nous aurons une insomnie suite à une indigestion !

- Dans les yeux de Serge qui regarde ces braves cochons avec bienveillance, on peut voir des saucisses, des jambons, des boudins,des côtelettes, des coustellous, des gigots..., miam miam !

- Le cassoulet nous permis de faire un véritable concert nocturne, moins apprécié que le concert de violon !

- 25kms journalier cela suffit pour les vieux chevaux que nous sommes, avec des charges de mulet !

- Dégustation de "cervesa", La serveuse est jolie alors il y aura plusieurs tournées !

- La petite coréenne complétement "pommée", elle n'avait plus les yeux bridés mais ronds comme des billes tellement le doute s'installait en elle !

Et tellement d'autres... Merci Serge.

Saint jacques 2 153

 

 

 

 

 

 

 

 Serge & Régis, des gars sérieux devant le casse croûte

 

        

  •   SEUL ON VA PLUS VITE ENSEMBLE ON VA PLUS LOIN

 

  Mon site Randonnées & Chemins Compostelle

 

Les randos de Sables Accueil

Chaque mercredi une rando différente de 10 à 13 km dans la région autour des Sables d'Olonne, c'est ce que nous proposent les animateurs Michèle & Roger.

La saison débute bien avec un chiffre record de participants qui a atteint le nombre de 80 randonneurs lors des premières randos.

Et cerise sur le gâteau toujours avec le soleil et...le petit coup à boire d'anniversaire des uns et des autres à l'arrivée.

Merci à eux pour ces bons moments.

 

MON SITE MARCHE

 

La marche c'est mon adrénaline avec quelques 4000 km au compteur sur toutes les voies de Compostelle.

Quand cela fait un trop grand moment, sans, l'envie revient à grands pas et l'appel du chemin m'invite à repartir... et pendant je l'espère longtemps.

Je raconte ci-dessous un bout de la dernière voie de Tours en juillet dernier que je reprendrai l'année prochaine.

 

 http://www.gif-maniac.com/gifs/53/52855.gif

J'ai repris le chemin, cela commençait à me manquer , en partance pour Bayonne depuis St FULGENT petite commune à l'est de la Vendée et à 60kms de chez moi. Prévision de 25 étapes pour un total de 700 mais panne technique à cause de crevasses sous les voûtes plantaires des 2 pieds et arrêt à St AUBIN de BLAYE en arrivant dans le département de la Gironde.

Voici le résumé de ces 11 étapes.

Etape1 de St Fulgent à St Germain de Prinçay (Les Roches Baritaud)  25kms Temps très pluvieux

Jeudi 29 juin départ des Sables accompagné par ma petite femme pour arriver au point de départ fixé "l'église St Fulgent" à 8h45 sous la pluie. Cela commence bien ! Repérage du balisage du chemin Rien ! Décision de prendre la petite départementale D11 que m'indique d'ailleurs le "Petit guide du chemin vendéen vers Compostelle" qui part donc de l'église en direction de Védrennes à 6kms où je trouve là une famille bien encapuchonnée tout comme moi qui s'arrêtera à St Jean d'Angély mais que je devrais revoir peut être demain à la Caillère St Hilaire. La pluie est toujours présente alors je continu sur la N160 puis direct par la N137 jusqu'à St Vincent de Sterlange où sous un abri bus je casse une petite croûte tirée du sac car il est 14h30 et j'ai l'estomac dans les talons. Avant de repartir je prends des photos et en route par le chemin pour les Roches Baritaud où l'accueillante Elisabeth m'attend vers 16h. Après avoir tâtonné un peu je trouve la belle maison bourgeoise et repère le gîte attenant pour ce soir. Bon accueil et belle chambre spacieuse avec toutes commodités. Je reprends les habitudes du pèlerin : Douche, lessive, carnet de routes et nouveau pour moi signalétique sur les photos du jour ! Très important. 19h30 l'heure du repas avec Elisabeth et ses 2 grands enfants dans la belle et grande cuisine. Bon repas en bonne compagnie qui ne s'éternise pas car j'ai hâte, pour une première journée d'aller au lit.

Constat du jour: Bonne journée. Soleil revenu en fin d'après midi. Les 25kms bien supporté. bon repas et bon gîte en donativo.

Etape2  de Les Roches Baritaud à La Caillère St Hilaire 25kms Temps gris nuages et pluie

Au réveil le temps de ce jour à priori ne s'arrangera pas ! Départ à 8h après un copieux petit dèj en compagnie d'Elisabeth avec comme objectif de rallier la Caillère en passant par Puybéliard, Philbert Pont Charrault, et La Jaudonnière. Même programme qu'hier pour le chemin à cause du temps, les petites routes feront l'affaire ce qui m'a compliqué la vie car je me suis trompé à cause de la mauvaise qualité des photocopies délavées par le pluie. 3kms de plus !...mais quand on aime on ne compte pas ...il paraît alors !  Autre gros problème pas de ravitaillement donc casse croûte réduit à sa plus simple expression: 10 radis en vrac sans beurre bien sur et 3 toutes petites fines tranches de cake. En route, l'estomac léger à travers le bocage vendéen très agricole avec de superbes bâtisses bien rénovées. Les derniers 8kms se sont fait tranquillement à prendre des photos car le gîte de mon accueillante gîte étant hors chemin, elle vient me chercher vers 16h. A l'arrivée au bourg de la Caillère une petite bière au seul bistrot du coin et quelques courses pour ce soir et demain. un SPAR et une boucherie c'est tout ce qu'il me faut pour me préparer des macaronis à la bolognaise (hum j'en salive). 16h tapante Patricia est là donc en route pour le village de Thiré à 6kms ce qui permet de faire connaissance et de savoir qu'elle travaillera cette nuit car appelée de dernière minute par sa directrice d'EPAD locale pour un remplacement. Pas de problème je garderai la maison. Super grand studio fait 'neuf et très bien équipé avec son coin cuisine pour mes macaronis et la télé et la 3G SVP. Le temps de prendre une boisson en commun et après les DLE* préparation du repas et sans traîner vite au lit.  * DLE = Douche Lavage E Ecrits

Constat du jour : Temps de ..... 3kms en +  Mais très bon gîte en donativo

Etape3  de La Caillère St Hilaire à Orbrie 25kms Temps nuages et soleil alterné

Très bonne nuit (9h de sommeil) chez Patricia avec qui j'ai pris ce matin mon petit dèj très copieux et qui m'a raccompagné sur le départ du vrai chemin super bien balisé de bout en bout pour cette 3ème étape. Merci Patricia. Première partie interminable et sans ravitaillement jusqu'à Bourmeau et deuxième plus agréable en forêt. A l'arrivée je me suis reposé dans le jardin en attendant l' accueillant qui était à un mariage en tant que musicien comme c'était initialement prévu. 17h30 c'est Henri se présente et m'offre une petite bière et nous faisons connaissance. Ce sont avec son épouse Michèle de grands marcheurs qui ont encore de grands projets. Ensuite la douche, le carnet de notes du jour et dîner en tête à tête avec Michèle (qui entre parenthèse est correspondante locale de OUEST FRANCE) car Henri a dû retourner installer du matériel de sono au mariage. 9h30 retour d'henri et suite de la soirée et visite de sa belle cave enterrée et dans la foulée au lit pour ce qui sera une bonne nuit..

Constat du jour: belle étape. Bon accueil en donativo. Bon repas. Bien physiquement . Chemin bien balisé.

Etape 4 de Orbrie à Maillezais 25kms Temps gris et pluvieux sur la fin

Bon repas traditionnel Vendéen bien cuisiné par Michèle avec des mogettes notamment et une belle tarte aux abricots et une bonne bouteille de Bordeaux qu' Henri avait sorti de sa cave enterrée. Au petit matin vers 6h sans faire de bruit  préparation des pieds et du SAD (sac à dos) pour arriver au petit dèj à 7h avec le couple et départ après avoir satisfait à la photo d'album d'Henri, au tampon avec une belle coquille et dans la foulée Michèle m'a accompagnée à la marche jusqu'au au départ du chemin. merci Michèle. D'abord des petits chemins sympas mais progressivement du goudron et encore du goudron jusqu'à Xanton-Chassenon et toujours sans trouver ne serait ce qu'un vrai boulanger à part un distributeur de baguettes!. Heureusement à Nieul sur l'Autize j'ai trouvé ce qu'il me fallait et même une table avec bancs dans l'ancien parc qui accueillait le Centre Technique de Football. La pluie recommence alors capuchon et bâton et en route pour Maillezais où je rencontre un pèlerin, Gérard de Nantes que je retrouverai le soir et avec qui je ferai plusieurs étapes par la suite. 15h30 arrivé devant maison d'hôte de Mme Bonnet et installation dans une des 14 grandes chambres à l'ancienne qu'elle met à disposition de tous mais avec tarif préférentiel pour les pèlerins mais sans repas le soir ce qui devient pour le coup un problème car c'est dimanche et rien n'est ouvert à Maillezais ce soir !!.  Absurde...pourtant comme indiqué sur le site de la commune : Petit bourg de 1023 habitants (les mallacéens) situé aux portes du Marais Poitevin. La commune, dotée de toute une gamme de services et commerces, de plusieurs restaurants, hôtels, et d'un camping municipal 3***, s'est orientée vers le tourisme grâce à un riche patrimoine culturel et historique.

Deux monuments sont très visités : L'abbaye Saint-Pierre, imposant vestige d'un passé prestigieux et l'église romane Saint-Nicolas du XII ème siècle.

De plus la Venise Verte constitue un site exceptionnel pour les balades en barque, les promenades en vélo, les randonnées pédestres et la pêche.

Et ben en plein mois de juillet pas un restaurant pour y manger le dimanche soir !!! Heureusement après avoir fait tamponner ma créanciale avec un magnifique tampon de l'abbaye je me suis dirigé à 19h vers le petit resto de l'embarcadère qui bien que fermant à 20h à bien voulu me faire deux sandwichs pour me restaurer le soir dans la chambre. Merci à lui.

Constat du jour : Moyenne régulière des étapes 25kms. Déçu par le manque de possibilité de restauration. Par le temps depuis 4 jours. Physiquement début de petite contracture au mollet droit. 40€ pour la nuitée sans le repas du soir c'est  un peu cher pour un pèlerin. Et à quand le soleil !

Etape 5 de Maillezais à St Hilaire la Palud 21kms Temps...ouf beau

Bonne nuit chez Mme Bonnet dans sa grande demeure bourgeoise de 1856 avec grand parc et une particularité c'est le potager situé de l'autre côté de la rue par lequel on accède par un tunnel. Superbe et pas courant! Petit dèj avec Gérard le Nantais, copieux et appétissant et surprenant car partagé aussi avec deux petites chouettes hulottes récupérées par notre hôte qui en accord avec la SPA locale recueille et nourrie jusqu'à l'âge adulte cette race d'oiseaux dont elle est tombée amoureuse. 8h30 départ de l'étape qui ne sera pas spécialement fatigante et entrecoupée d'arrêts pour discuter avec des passants, pêcheurs car on suit la Sèvre Niortaise et parce que le gîte paroissial sera ouvert à 17h30 pour moi car Gérard que j'ai retrouvé et cassé la croûte avec lui couche chez Didier et Bernadette les accueillants qui gèrent aussi le local paroissial. Arrivé à St Hilaire vers 14h j'ai le temps de classer mes photos et d'acheter une paire de lunette de vue en pharmacie ayant perdu les mienne dès le premier jour de marche. 17h Didier l'accueillant arrive et me fait visiter le gîte qui me convient parfaitement et où je trouve même de quoi compléter ce qu'il me reste car encore une fois tout est fermé dans ce village car c'est lundi ! Je fais le choix d'une chambre sur les 3 disponibles avec fenêtre en plein soleil...il est enfin revenu...pour sécher ma petite lessive après la douche. 20h après les notes de la journée pour le dîner ce sera boîte de cassoulet et yaourt laissé dans le frigo par le pèlerin précédent. Merci à lui.

Constat du jour: Beau temps. Belle étape en suivant la sèvre Niortaise. Belles rencontres sur le chemin. Nouvelles des enfants. Côté santé bien. Gîte en donativo. 

Etape 6 de St Hilaire la Palud à Surgère 28kms Temps très beau

Bonne nuitée au gîte hier, j'ai retrouvé l'esprit de mon premier chemin, celui de Vèzelay en 2009, avec un petit gîte paroissial (ou communal d'ailleurs) bien équipé et tranquille, accolé à l'église et pouvant faire sécher son linge et faire sa popote, ce que j'ai fait pour mon repas de ce midi. Départ 7h du gîte en forme arrivé vers 10h à Mauze le Mignon en longeant le dit canal du Mignon sur 8kms par un chemin herbeux mais bien entretenu. Miracle... Mauze le Mignon est une belle petite ville de 2700 habitants, par laquelle j'accède en laissant à ma droite un grand camping, et où je trouve toutes les commodités et même un Intermarché où je m'empresse de faire des provisions. Un petit tour à la boulangerie pour un petit pain au chocolat. En sortant une petite dame, marcheuse elle même, m'indique la suite du chemin et en route pour Surgères qui ne se fera que par une petite départementale à travers champs et qui ressemble plus à un chemin vicinal en traversant successivement St Pierre d'Amilly, Curé (cela ne s'invente pas sur le chemin de Compostelle) et Chaillé ...ouf enfin (chaillé) j'arrive à Surgères vers 15h30 sous un chaud soleil et les pieds qui commence à chauffer. Direct l'OT pour  le tampon sur la crédanciale et comme le rdv chez l'accueillante est prévu pour 17h et qu'une terrasse de café bien à l'ombre me fait un clin d'oeil  alors je m'attable en terrasse et bois une petite bière avant de me rendre au gîte pèlerin.  Bon accueil chez Georges et Colette avec un jus de pomme maison bien frais et un petit air de Creuse qu'il connaisse bien pour avoir un neveu agriculteur à La Celle sous Gouzon. Installation dans une chambre avec un bon lit, une bonne douche, la page d'écriture avant de passer à table pour un bon repas "de famille" copieux et de découverte commune avec l' album de photos familial. Des gens de la terre avec de belles valeurs. Super

Constat du jour: Le soleil est là et bien là. Bonne soirée en donativo chez des gens du chemin. Bonnes sensations du marcheur dans les jambes et tête.                    

Etape 7 de Surgères à ST Jean d'Angély 32 kms Temps très beau et très chaud

Bonne nuitée chez "des amis", bon petit dèj, la photo du départ et un au revoir appuyé pour une étape qui démarre avec un pressentiment de petite galère car pour rejoindre la voie de Tours entre Surgères et SJA je n'ai pas de plan, un mauvais fléchage, pas de ravitaillement et la grosse chaleur. Je décide de repartir de l'église Notre Dame de Surgères mais ne trouve pas de balisage alors je me fie au petit guide Vendéen pour Varzay à 12kms sur une petite route goudronnée à travers champs et me plante à l'arrivée dans un champ en cul de sac ! Retour pour demander mon chemin à la première maison en vue et de l'eau car c'est la canicule. Direction St Loup à 10kms (tiens je connais çà aussi en Creuse) et me plante encore aux Videaux, lieu dit sur le chemin où je demande encore de l'eau tellement il fait chaud à un couple sympa qui volontiers me donne 2 grands verres d'eau avec des glaçons du frigo américain, me remplissent ma gourde, et me renseignes pour la suite jusqu'à St Loup ou j'arrive vers 14h, fatigué au possible, le ventre vide mais sans avoir faim. Un bout de gruyère avec un restant de pain et en route avec certes de bonnes jambes mais avec un cagnard pas possible au dessus de la tête et il reste 15kms à faire avec un fléchage déroutant qui m'amène à Landes au bout de 3kms et qui me fait traverser la N379 celle qui conduit directement à SJA et que finalement je prends car j'en ai marre de tourner en rond. Les voitures mais aussi les poids lourds cela devient dangereux. Dieu doit être avec moi car un automobiliste s'arrête sur le bas côté et me propose de me conduire pour les 6kms restants à SJA. Surpris de la gentillesse du conducteur je le remercie et accepte car cette étape a été une de mes plus mauvaises depuis que je fais les chemins de Compostelle. 5mn après nous sommes attablé devant une petite bière et le quitte après ce moment de détente en apprenant qu'il est saisonnier et "relève les vignes" dans le vignoble de Cognac. Merci et au revoir à ce jeune pour me diriger vers l'Abbaye Royale située à 2 minutes pour tamponner ma créanciale et prendre possession de la "cellule de moine n°9" rénovée et fraîche ce qui est bien agréable par ce temps . Ouf un peu de repos, les DLE et faire le plein de provisions pour ce soir et demain midi et comme il y a un beau patrimoine architectural prendre qq photos.

Constat du jour: Content d'être arrivé !. Soleil accablant (5l d'eau avalés). Etape longue à travers champs. Nuitée sans dîner ni petit dèj à 12,80€. Belle ville étape. Bonne condition physique.    

Etape 8 de ST Jean d'Angély à Saintes 35 kms Temps nuages pluie et beau et chaud après midi

Lever de très bonne heure et par une porte arrière avec code digital j'ai pu quitter cette belle abbaye (fondé en 1010, détruite pendant les guerres de religions et reconstruite en partie aux 12 et 13èmes siècles) au petit matin car l'étape est très longue et bien que le ciel soit orageux la chaleur devrait être encore présente. Comme d'habitude en ville, et c'est le cas, le balisage est inexistant et au bout de 4kms le ciel se met en colère et je prends une bonne douche à cause de mon poncho qui avec le SAD est difficile à mettre. Vu le temps je décide de prendre la petite départementale pour rattraper le chemin à Juiq mais problème je me retrouve à Fenoux et j'ai beaucoup perdu de temps que je comble malgré moi grâce à un particulier me voyant avec une carte à la main s'est arrêté et remis sur le chemin à Le Douhet. Merci à lui qui était encore plus content que moi de me rendre service. La suite sans problème jusqu'à Foncouverte où vers 15h j'ai mangé un bout dans la forêt avant de redescendre sur Saintes et ses beaux monuments comme le double arc de triomphe dont les Saintais sont très fiers. Arrêt à l'OT pour la créanciale et pour des photos avant de traverser la Charente pour arriver au gîte situé à côte de l'église St Eutrope à 3kms. 16h je trouve Gérard le Nantais et un jeune Belge du nom de Carlos, baroudeur des chemins de tous pays qui s'est avéré être un excellent cuisinier le soir en nous préparant du poulpe avec petites pommes de terre et courgettes agrémenté d'un petit Alsace et soyons fous d'un Bordeaux Entre deux Mer. Bon accueil de l'hospitalier bonne soirée avec un autre Belge qui lui venant de Bordeaux faisait le chemin à l'envers.

Constat du jour: Le balisage et le guide Lepère à revoir! Grandes étapes successives mais bonnes jambes. Riche ville de Saintes en monuments. Bon gîte paroissial.

Etape 9 de Saintes à Pons 32 kms Temps très beau et très chaud

Oh là là... je n'ose pas vous raconter cette étape tellement je m'en veux encore! Parti du gîte à 7h en forme et content d'être sur cette voie de Tours et de rencontrer de plus en plus de pèlerins avec qui nous partageons. J'ai pris à droite du gîte la N137 pour rattraper à l'aérodrome de suite le chemin... oui mais croyant prendre ce bout de nationale c'est la rocade que j'ai pris et de ce fait j'ai fait une boucle et me suis rallonger de 8kms! Con...trit je le suis et donc retour pour repartir à 9h du point de départ et sans réel problème car le balisage devient efficace tout au long de l'étape jusqu'à Pons. Seul le soleil et la chaleur ne baisse pas et grâce à la gentillesse des habitants qui avec plaisir vous remplissent la gourde voire même vous donnent des bouteilles d'eaux minérales sortie du frigo, j'ai pu boire à satiété (6litres ce jour).  l'OT pour régler le gîte et tamponner la créanciale est à l'autre bout de Pons et encore 800m pour arriver au gîte déjà occupé par une mamie et son petit fils et un couple avec qui je ferai les 2 étapes suivantes. Il faut le reconnaître ce soir je suis bien fatigué et les pieds à cause de la chaleur commencent à me faire souffrir...pourvu que!. Je prends ma douche, réussi à faire et à sécher ma lessive et retourne en ville pour des provisions, des photos et prendre une petite bière avec Carlos déjà assis à une terrasse de café.

Constat du jour: Pas content de moi des kms supplémentaires. Gîte très bien. Bonne ambiance le soir. Nuitée chaude et mal dormi.

Etape 10 de Pons à La Tenaille 22 kms Temps orageux et pluie et beau l'après midi.

Bonne soirée hier soir ce qui m'a permis de faire plus connaissance avec Claire et Jean de Tours et de mamie et son petit fils de 19 ans de Loire Atlantique avec qui elle venait de faire une semaine du chemin et arrêtait aujourd'hui. Après que Carlos soit revenu de courses il nous a cuisiné à tous les deux une excellente tortilla arrosé d'un petit bordeaux rouge très correct et après la vaisselle direction le lit car il est 22h30 et c'est tard pour un pèlerin. Nuit chaude donc pas facile de trouver le sommeil. Lever à 5h45 et départ à 6h30 avec Claire et Jean par un ciel très menaçant et orageux ce qui fait que nous avons vite mis le poncho pour arriver à St Genis de Saintonge où nous nous sommes séparé. Chemin facile par la suite à travers champs et petites portions de goudron jusqu'à la pose casse croûte devant ce qui était auparavant l'abbaye Tenaille qui accueillait les pèlerins et qui est fermée depuis deux bonnes années. Comme je suis à 500m de la Tuilerie, gîte de ce soir, je prends mon temps pour déjeuner et reposer mes pieds qui, s'en vouloir le penser, commence à m'inquiéter!. Tiens deux pèlerins (Claire et Jean) qui se dirigent vers la tuilerie et que je retrouverai tout à l'heure très confortablement installés dans les transats sur la terrasse du gîte en attendant les accueillants. 14h30 accueil des propriétaires, très cools et forts sympathiques, avec café et cognac...ben pourquoi pas !. Belle bâtisse bien rénovée par Roland où nous aurons chacun notre chambre. Douche, lessive, écriture, classement des photos, survol de l'étape de demain et un peu de repos avant le repas du soir que nous prendrons chez Tania et Roland à 50m du gîte que Tania pour l'avoir régulièrement évoqué plusieurs fois dans la soirée voudrait qu'il devienne leur maison d'habitation tellement cette demeure est bien aménagée à l'intérieur comme à l'extérieur.

Constat du jour: Bien que la forme soit là j'ai une grande inquiétude pour mes pieds (ampoules et crevasses). Sinon content d'être sur le chemin. Beau temps. Belles rencontres sur le chemin. Bons accueils.

Etape 11 de La Tenaille à St Aubin de Blaye 22 kms Temps très  beau

Belle soirée chez Tania et Roland avec un bon repas traditionnel pris dans le jardin, avec crudités du jardin et barbecue de brochettes de bœuf, pâtes et tarte aux cerises le tout arrosé d'un petit rouge à volonté et précédé par un apéro pineau rouge local. Roland est un gros travailleur d'abord dans les travaux publics et encore aujourd'hui, travaux de maçonnerie, jardin, coupes de bois et Tania gestions des gîtes ce qui a bien aussi nourrit la soirée. Aujourd'hui étape à cheval sur deux départements en quittant les Charentes maritimes et avec l'entrée dans la Gironde ce qui ce remarque de suite avec le vignoble déjà présent des deux côtés du chemin. Parti avec Claire et Jean que je quitte à Mirambeau après un arrêt chez la boulangère pour un pain au chocolat et un chausson aux pommes ce qui devient chez moi presque comme une "addiction" (quand il y a une boulangerie ouverte dans la ville où village)  le matin après deux heures de marche. En route, mais cette fois comme c'est dimanche et que la N137 présente de larges bas côtés, je file et voyant à St Caprais de Blaye à 4kms de St Aubin une aire de repos aménagée avec tables et bancs je pose le sac, déchausse et mange un bout. Mes pieds sont chauds et me brûlent de plus en plus...je suis très inquiet pour la suite jusqu'à Bayonne ce qui m'engoisse en plus car je n'ai pas envie d'arrêter là !!!. Une heure de repos et après un brin de causette avec une  famille de Felletin en Creuse qui se rendait à Royan et content de parler un peu de cette région que je connais depuis plus de 35 ans, je me dirige vers la fin ce cette (dernière) étape. Pas difficile de trouver le gîte et comme prévu je trouve la clé à l'endroit indiqué et prends possession de la première chambre pour m'installer et souffler un bon coup. Après les DLE, Claire et Jean arrivent et de suite doutent en voyant l'état de mes pieds que je puisse repartir demain!. La soirée sera triste pour moi car le constat, fait par de Dominique l'hospitalière et sa copine chez qui nous avons pris un bon repas et qui m'a soignée, est le même. Arrêt, au moins momentané, obligatoire.

Etape 12 de St Aubin de Blaye à... Gare St Jean de Bordeaux en bus et tram...!

Possible surement de repartir, comme en 2013, quand cela m'était arrivé à Burgos mais je n'ai pas voulu tenter le diable alors la larme à l’œil, et piteusement j'ai pris les moyens de transports qui étaient à la porte du gîte et à 16h ma petite femme m'attendait à la gare de La Roche sur Yon. Dominique je reviendrai en mai prochain pour finir ce projet.

AU REVOIR et à bientôt pour la suite ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

×