Etapes de Vézelay

Etapes Vézelay 2

Suite de mon chemin de Vézelay  de Crozant à Flavignac en Dordogne  et traversant les départements de la Creuse, de la Haute-Vienne et de la Dordogne 

Après un début difficile musculairement et solitairement dans les gîtes le soir (d'ailleurs je recommande de passer par la branche sud NEVERS, vous pourrez aussi voir le tombeau de Bernadette SOUBIROUS ); Je me sens bien et suis gagné par l'envie de poursuivre comme prévu mon chemin jusqu'à St Jean Pied de Port d'autant plus que femme, enfants et petits enfants vont à l'étape de BENEVENT L'ABBAYE venir me faire un petit coucou...J'ai hâte.

Etape 13 :  Crozant - La Souterraine ( 22 mai 25km ) temps gris puis beau

Je suis dans le 23, département de la Creuse, mon lieu d'habitation, jusque là tout c'est bien passé et hier soir il y avait un peu plus de vie qu'habituellement au gîte de Crozant avec plusieurs pèlerins avec qui je cheminerai un bon bout de temps; Départ pour la vallée de la Sédelle le chemin est calme et bucolique avec le chant des oiseaux le long de la rivière et un temps de plus en plus chaud; Les km défilent, St Germain Beaupré et sa jolie petite église du XII, XV, XVII, St Aignan de Versillat au Km 19, avec sa borne limite des 3 provinces (Poitou, limousin et Marche) ce qui veut dire que l'étape n'ait pas loin de se terminer; Petit en-cas et pose avant d'atteindre la Souterraine, haut lieu du pèlerinage en Creuse avec sa Porte St Jean, sa place St Jacques très commerçante, son église Notre-Dame où une dame vient nous prévenir que nous pouvions entrer et faire tamponner la créanciale; De là direction le gîte privé tenu par des Anglais dans une grande bâtisse sobre ets correcte qui vient d'ouvrir et fait table d'hôte pour ce soir...table autour de laquelle mangeront...Jacques le Remois, Régis de Royan, Irène l'Alsacienne, 2 Allemandes et un Belge qui arrête son chemin ce soir; Tiens ça c'est le chemin: j'apprends qu'une des 2 Allemandes à retrouvée ma chemise...mais l'a laissée à Crozant...Dommage                                                                                                                                   

 Etape 14:  La Souterraine - Bénévent - l' Abbaye ( 23 mai 21km )  temps beau et orageux                                                                                          

Bonne soirée, bonne ambiance... et bonne nuit au gîte chez les Anglais avec un bon repas...à la française et départ pour une étape sans problème à priori sur les petites routes départementales sans beaucoup de monde pour un w.e de l'ascension; J'ai repris Régis qui cassait une petite croûte et puis Jacques le Rémois qui en principe devraient être au même gîte que moi ce soir; Arrivé vers 13h à Bénévent l'Abbaye, je me mets en quête de trouver le gîte situé dans une vraie maison Creusoise comme on en connait avec une grande pièce en bas avec coin cuisine amménagé et en haut le grand dortoir séparé très sommairement en 3 parties; Sur place je casse une petite croûte, je choisi mon lit, douche, lessive et repos en attentdant l'arrivée de ma famille; Ce soir repas chez les accueillants avec 3 autres pèlerins à 200m du gîte chez des anglais, elle prof...d'anglais, lui entrepreneur de maçonnerie; ils paraissent bien intégré et nous passons un agréable moment avant d'aller dormir en emportant chacun un panier garni pour le petit déjeuner du lendemain; Surprise au retour au gîte nous avons la visite des 2 Allemandes d'hier soir à la Souterraine. 

Etape 15:  Bénévent - l' Abbaye - Les Billanges ( 24 mai 28,5km )  temps beau et chaud                                                              

Je suis un lève tôt, il est 5h30 ce matin je me lève sans faire de bruit, Régis me suit, et après un rapide petit dèj nous partons vers 6h30 sur une petite départementale dans la campagne Creusoise pour une étape assez longue et d'un pas rapide qui après avoir laissé Régis me mène ARRENE à CHATELUS le MARCHAIX où sur le pignon d' une maison rénovée du XIII se trouve beau un linteau de porte avec une belle coquille jacquaire; Il est midi passé dès que je trouve un petit coin sympa, ça y est, un bord d'étang m'attend pour manger et faire une petite sieste pendant qu'Irène passe son chemin; Je suis à 7km de Billanges il est temps de repartir et peu de temps après je rattrape Irène qui n'en peu plus et me demande de l'accompagner un bout du chemin mais très vite quand elle à eu repris son souffle je reprends ma cadence et termine les derniers km vite fait bien fait; je suis accueilli par Marcel (ancien SDF et sacré personnage) avec une petite bière que je ne refuse pas tellement il fait chaud; Marcel gère à sa façon, le gîte pour le compte de la propriétaire ( artiste peintre avec une galerie sur Limoges) mais il est bien sympa et me propose une chambre seul dans une petite maisonnette sur la propriété ou déjà se trouve déjà Jacques qui loge dans la 2ème chambre; Je sens qu'on est parti pour constituer une bonne bande ce qui est bien pour passer des soirées comme ce soir avec Marcel qui nous donne rdv à 19h pour le repas qu'il a préparé, macaroni sauce bolognaise et vin au pichet de vin à volonté... alors je vous dis pas... la soirée à été joyeuse (Régis et Irène nous ont rejoint) et le Marcel était déchaîné à tel point que la patronne est venu le recadrer; L'ami Marcel, un joyeux drille, fait aussi commerce de gadgets du chemin et tous lui avons acheté le matin au départ pour St Léonard une bricole (cartes postales, portes clés, médailles etc..) au profit d'une association d'enfants déshérités en Inde...bravo Marcel. 

Etape 16:  Les Billanges - St Léonard de Noblat ( 25 mai 21,5km )  temps beau et chaud

Oh quelle soirée! Lever tôt quand même et en forme avec comme prévu à 6h30 un Marcel frais comme un gardon pour notre petit déjeuner et départ pour une étape relativement courte mais très agréable,avec une longue partie de goudron ce qui n'est en général guère apprécié par les marcheurs...sauf pour aller plus vite; Au départ passage du Pont du Dognon, bel ouvrage, construit en 1929 pour remplacer un pont de pierre du 19ème siècle, noyé sous le barrage de Saint Marc et du Maureix qui transforme le Taurion en lac. Ce pont en béton est le bow-string le plus célèbre du Limousin (Un pont bow-string est une catégorie de pont munie d'un tablier faisant aussi fonction de tirant et de poutres latérales (en arc au-dessus du tablier) qui sont encastrés l'un dans l'autre aux extrémités. En travée, le tablier est tenu par des suspentes souvent à la verticale). Le pont du Dognon est composé de trois arcs dont les extrémités reposent sur trois piles, c'est un endroit rêvé pour pêcher le sandre, les carnassiers et les poissons blancs; 12h30 arrivée au gîte situé à côté de la collégiale St Léonard avec un balisage coquille en bronze au sol et une ville toute décorée pour un week-end consacré à la procession de Saint Léonard où pas moins de 12 nations seront représentées; Jacques et Régis sont déjà attablés, je me joins à eux et Irène nous rejoindra 1h après... sans les Allemandes...; Un après midi détente nous attend d'autant plus qu'il y a tout le confort pour faire la lessive, machine à laver et sèche linge, ce que nous faisons collectivement et décidons d'aller vers 19h manger une bonne viande...Limousine au resto.

Etape 17:  St Léonard de Noblat - Limoges ( 26 mai 26km )  temps gris, pluvieux et froid

Bonne soirée hier soir au resto, Jacques nous quitte le lendemain pour Reims ce qui fait qu'avec Régis nous partons de bon matin pour l'accompagner à la gare des Bénédictins à Limoges arrêt de mon étape du jour; Régis lui poursuit sa route, il est midi c'est dire si nous n'avons pas traîner en route mais cela pour moi n'est pas à recommencer car bien trop rapide; Mon accueillante devant venir me chercher vers 17h je prends mon temps et casse une petite croûte sur un banc, il fait encore beau malgré le ciel menaçant, du parvis de la belle cathédrale St Etienne dans l'attente de pouvoir y faire tamponner ma créanciale et de visiter un peu le vieux centre ville de Limoges; Soirée très chaleureuse chez Michèle et Georges avec dîner complet dans la bonne humeur et beau petit studio pour un bon reposdans un gîte en bordure d'une cascade sur la Vienne...le chuintement ne m'a pas gêné bien au contraire...il m'a bercé; J'apprendrais quelqueques années après que le gîte est fermé car Michèle à perdu sonmari Georges.

Etape 18 : Limoges - Flavinac ( 27 mai 27km )  temps beau

Départ tôt par un matin de brouillard le long de la Vienne en remontant sur ISLES ou surprise je rejoins Régis qui a pris le bus pour sortir du centre de Limoges c'est la route qu'il faut emprunter pour sortir de l'agglomération Limougeaude pour reprendre le chemin que l'on serpente le long d'une rivière ou se succèdent plusieurs jolis moulins restaurés; J'ai laissé Régis prendre une collation et me voilà arrivé vers midi après avoir passé AIXE sur VIENNE au petit village de St Martin le Vieux ou je m'arrête sur la fontaine de la place de l'église pour un en-cas, repos et conversation avec un marcheur venant de Paris, avant de repartir pour FLAVIGNAC, fin de l'étape, vers 15h sous un chaud soleil , j'arrive au refuge où 2 pèlerines sont installées puis Régis nous rejoint...alors comme il n'y a que 4 places je décide d'aller coucher au camping municipal au bord d'un étang où je passe une nuit fraîche mais paisible et réconfortante; En fin d'après midi je prends un demi avec Régis sur la place du village qui me dit qu'un autre pèlerin est arrivé au gîte et...il a gravement ronflé toute le nuit !!

 

 
 
×