LA PETITE VIE AUX SABLES ET A STE FOY

LA VIE entre LES SABLES et STE FOY

Draveil dans l'Essonne pendant 59 ans puis 10 ans en Creuse sur la commune de Lussat et nous voilà en Vendée aux Sables d'Olonne, ville moyenne de 15000 habitants calme mais suffisamment animée pour y vivre à l'année, en centre ville, ce qui est pratique pour le tout à côté de chez soit !. Le seul bémol pour moi c'est un appartement et je suis plutôt du genre maison et grands espaces... Résolution prise de concert nous avons acheté une toute petite maison à la campagne... à 12kms des Sables sur la commune de Sainte Foy. Idéal pour la bricole et le jardin et pratique pour faire les allers et retours rapidement entre les deux lieux que je nomme Terre et mer.

 

   DRAVEIL                       Img 2518  Depart vendee club randonnees et diverses 032                             Img 0955                                                                                                                                   LUSSAT                                                                 STE FOY

 

 

Cette maison de Draveil à été pratiquement construite de mes mains et vendue pour la retraite en Creuse pour ce qui était une vieille grange que j'ai aussi complètement réaménagée en maison d'habitation et revendue depuis pour les Sables d'Olonne. Là changement de décors plus de maison individuelle  en centre ville donc choix d'un appartement neuf près de la gare et toutes les commodités et services et cerise sur le gâteau la petite maisonnette vendéenne de Ste Foy pour recevoir la famille et les barbecues avec les amis. Bon plan quoi et un peu de bricolage et de jardinage pour m'occuper quand je ne suis pas en chemin.   

http://www.gif-maniac.com/gifs/53/52886.gif

Les Sables d'Olonne se vidé depuis 1 mois des vacanciers venus en masse pendant les 2 mois de vacances; Un centre ville et des halles  bouillonnantes et que dire du remblai et de la belle plage de la côte de lumière ! Mais tout a une fin...pas pour longtemps car voici venu le départ du prochain Vendée club le 6 NOVEMBRE 2016 à 13 h02. 

Course mythique : Un homme, un bateau, un tour du monde sans escale ni assistance, course créée en 1989 par Philippe JEANTOT et surnommée "L'Everest des Mers".

29 skippers au départ pour cette huitième édition dont une dizaine peut prétendre faire partie des favoris . Toutefois rien n'est joué d'avance dans un Vendée club, tout peut arriver, mais au final on ne gagne pas cette course par hasard !.                                    

VG2016_horizontal

Vincent RIOU pour sa 4ème participation en 2016 ... mon favoris

S’il fallait le qualifier en deux mots, Vincent RIOU serait le super polyvalent. Car ce marin-là sait absolument tout faire : concevoir, développer et optimiser  les bateaux, être un (très) grand stratège météo, mais aussi un fin technicien et un régatier aussi acharné que talentueux. Un couteau suisse breton, en quelque sorte !

De son enfance à Loctudy – petit village d’irréductibles Bretons où il vit toujours avec femme et enfants – Vincent Riou a hérité d’une passion indéfectible pour la mer. C’est sur l’eau que « Vincent le terrible » se sent encore le mieux, à la bagarre sur tout ce qui flotte, des dériveurs de son enfance aux multicoques en passant par la série Figaro puis celle des grands IMOCA.

En 2000 il était le préparateur du bateau vainqueur, celui de Michel Desjoyeaux. Quatre ans plus tard, l’entreprise vendéenne PRB lui confie la barre sur les conseils du « Professeur », et c’est en vainqueur implacable que Vincent réussit une performance inédite : gagner le Vendée Globe alors qu’il n’était pas en tête au cap Horn, devancé par Jean Le Cam. Le tout crée des liens : lors de l’édition 2008, Jean chavire au cap Horn et qui vient le sauver dans des conditions extrêmes ? Vincent, bien sûr ! Le Jury de la course lui accordera d’ailleurs la troisième place ex-equo à l’issue de ce sauvetage épique. Pour parachever l’histoire, les deux hommes navigueront ensemble sur la Transat Jacques Vabre 2013… qu’ils gagneront haut la main ! Très actif au sein de la classe IMOCA (qui préside aux destinées des bateaux du Vendée Globe) Vincent sera le seul ancien vainqueur en lice. Il ne vient évidemment pas pour y faire de la figuration, mais se verrait bien au contraire rejoindre Desjoyeaux au pinacle des double-vainqueurs du Vendée Globe où « Michel Desjoyeaux » est toujours seul. Pour le moment !!.

 
 

 

 
Ciel dégagé

Les Sables d'Olonne

18 °C Ciel dégagé

Min: 18 °C | Max: 19 °C | Vent: 15 kmh 285°

Le Cep de VigneLe Cep de Vigne (515.5 Ko)

Ajouter un commentaire