Créer un site internet

Sorties nature

L' ETANG des LANDES en CREUSE

 

NOUVEAU...et beau....................La Maison de la Réserve est ouverte

Fin 2012 : début des travaux de construction de la Maison de la Réserve

 

Fin 2014 : La Maison de la Réserve Naturelle Nationale de l’étang des Landes vient d’ouvrir. Cet outil de sensibilisation du public aux enjeux du patrimoine naturel vient parachever les aménagements réalisés sur le site depuis son classement en 2004.

Fin 2012 : début des travaux de construction de la Maison de la Réserve

Classé Réserve Naturelle Nationale par le décret ministériel n° 2004-1480 du 23 décembre 2004, l’étang des Landes a bénéficié, toutes ces dernières années, de travaux importants et d’actions diverses, conduits par le Conseil Général de la Creuse, propriétaire du site et gestionnaire de la Réserve. Cheminements aménagés et balisés (7km permettant de faire le tour de l’étang), observatoires intégrés à l’environnement sur la partie occidentale du site et animations pédagogiques (les Rendez-vous Nature), ont contribué à sa réappropriation par le public, qui vient là savourer des ambiances sans cesse changeantes mais toujours apaisantes.

Depuis son classement, l’étang des Landes a aussi bénéficié d’actions moins visibles mais constantes, dans le cadre des différents plans de gestion de la Réserve. Travaux de génie écologique permettant de recréer des prairies humides, qui plus est pâturées aujourd’hui, réhabilitation du bocage, régulation des espèces nuisibles (poisson-chat, ragondin), vidanges et rempoissonnement, ont permis de recréer des conditions optimales pour tous les éco-systèmes qui font la spécificité du plus vaste étang d’origine naturelle du Limousin : 102ha d’eau sur une Réserve de 165ha. Ainsi, aujourd’hui, plus de 480 espèces végétales et 950 espèces animales cohabitent aujourd’hui en harmonie, offrant aux visiteurs la chance d’observer quelques raretés protégées aux niveaux national et mondial.

L’ouverture de la Maison de la Réserve vient donc parachever ce travail d’une dizaine d’années, en proposant un espace scénographique original. La réhabilitation du "Pavillon de Landes" (l’ancienne garderie) s’est accompagnée du réaménagement de ses abords. Ainsi à partir d’un parking de 50 places, un sentier piéton de 300m immerge le visiteur dans un bocage recréé, avec un ponton d’interprétation sur le bocage et un autre sur une mare pédagogique.

Au "Pavillon de Landes", un jardin aquatique reconstitue une portion de berge de l’étang et une une exposition permanente (démarrant à l’extérieur sous le préau sud et poursuivant à l’intérieur sur 80m2) disent tout ce que le visiteur, in situ, ne pourrait pas forcément voir. A l’intérieur, une carte des milieux naturels peinte au sol, 80 sculptures d’espèces et 4 écrans s’associent aux panneaux pour évoquer d’une manière sensible et romancée l’histoire de la Réserve, ses milieux naturels et ses espèces ainsi que les missions de l’équipe.

L’étang des Landes a donc aujourd’hui tous les outils pédagogiques nécessaires à sa mission d’éducation à l’environnement. Et même un tout nouveau site internet totalement dédié à la Réserve.

 

 ETANG des LANDES : son histoire

S u r 1 6 5  h e c t a r e s , d o n t  1 0 2  d ’ é t a n g ,  l a  R és e r v e  d e  l ’ E ta n g  d e s  L a n d e s  o f fr e  a u x  p r o m e n e u r s  u n e  g r a n d e  v a r i été                   d ’ am b i a n ce s  e t  d e  p a y s a g e s  to u t  a u  l o n g  d e  l ’ a n n é e : P r a i r i e s , l a n d e s  e t  ro s e l i è r e s  e n t o u r e n t  l e  p l u s  v a s t e  é t a n g             l i m o u s i n  d ’o r i g i n e  n a t u r e l le ,  q u i  c o n st i t u e  u ne  z o n e  h u m i d e  é t e n d u e  e t  o r i g i n a l e .

L’ é t a n g  d e s  L a n d e s  pr o p o s e  p l u s  d e  4 0 0  e s p è c e s  v é g é t a l e s ,  d o n t  cer t a i n e s  r a r e s  e t  m e n a cé e s .  S u r  l e s  b e rg e s  s a b l e u s e s  où  l e  n i v e a u  d e  l ’e a u  v a r i e  é n o r m é m e n t ,  s e  d é v e l o p p e n t  d e s  p l a n t e s  b a s s e s ,  c o m m e  l e  F l u t e a u  r a m p a n t  o u  l a  L i t o r e l l e  à  u n e  f l e u r ,  q u i  fo r m e n t  c e  q u e  l’ o n  a p p e l le  d e s « g a z o n s  a m ph i b i e s » . E n  a r r i è r e  p o u s s e n t  d e s  p l a n t e s  b e a u c o u p  p l u s  h a u t e s  m a i s  q u i  o n t  a u s s i  b e s o i n  d e s  v a r i a t i o n s  d u  n i v e a u  d e  l’ e a u : l e s h é l o p h y t e s . I l s f o r m e n t  d e s  z o n e s  d e n s e s d o m i n é e s p a r  l e R o s e a u  c o m m u n  o u  l a  L a î c h e  é l e v é e .

D a n s  c e s  ro s e l i è re s  s e  d é v e l o pp e  l a  G r a n d e  d o u ve ,  p l a n t e  p ro t é g é e  e n  F r a n c e  e t  q u e  l ’ o n  p e u t  o b s e r v e r  e n  L i m o u s i n   u n i q u e m e n t  à  L u ss a t .

L’ é t a n g  d e s  L a n de s  a b r i te  é g a l e m e n t  p l u s  d e  7 0 0 e s p è c e s  a n im a l e s  q u i  t r o u v e n t d a n s  l a v é g é t a t i o n  d i v e r s i f i é e  d u  s i te u n  l i e u  de  v i e  i d é a l .

P r è s  d e 1 0 0  e s p è c es  d ’ o i s e a u x   s’ y r e p ro d ui s e n t :  l e H é ro n  p o u r p r é  c ô to i e  l e  B i h o re a u  g r i s ,  l a R o u s s e r o l l e  ef f a r v a t t e  o u  le P hr a g m i t e  d e s  j o n c s .

U n e  c e n t a i n e  d ’ a u t r e s ,  c o m m e  l e  B a l b u z a r d  p ê c h e u r ,  l a G r u e  c e n d r é e ,  l a G r a n d e  a i g r e t t e  e t  d e  n o m b r e u x  p e t i t s  é c h a s s i e r s  y  v o i e n t  u n  l i e u  d ’ h i v e r n a g e  o u  u n e  é t a p e  p o u r  l e u r s  l o n g u e s  m i g r a t i o n s .

C ’ e s t  a u s s i  à  l’é t a n g  d e s  L a n d e s  q u e  l ’ o n  t ro u v e  l a  p l u s  g r a n d e  d i v e r s i t é  d e  l i b e l l u l e s  d u  L i m o u s i n ,  a v e c  p l u s  d e             40  e s pè c e s .

Q u a n t  à  l a  B a rb a s t e ll e ,  c ’ e s t  u n e  c h a u v e - s o ur i s  vu l n ér a b l e  a u  n i v e a u  m on d i a l . A u  p r i n t e m p s ,  l e c h a n t  d e s  r a in e t t e s       v e r t e s  r é s on n e  à  l a  t o m b é e  d e  l a  n u i t  e t  c ’ e s t  le  mo m e n t  q u e  c h o i s i t  l a  l o u t r e  p o u r  p a rc o u r i r  s o n  t e r r i to i re .

C e t t e  r i c h e ss e  e s t  à  l’ o r i g i n e  d u  c l a ss e m e n t  e n  ré s e r v e  n a t u r e l l e  n a t i o n a l e ( d é c re t  m i n i s t é r i e l  n ° 2 0 0 4 - 1 4 8 0  d u 2 3 d é c e m b r e 2 0 0 4 ) .

L e  C o n se i l  G é n é r a l ,  p ro p r i é t a i r e  d u  s i t e ,  s ’ e s t  a u s s i  v u  c o n f i e r  p a r  l ’ Eta t  l a  g e s t i o n  d e  l a  R é s e r v e ,  p o u r  l a q ue l l e  i l       s' e st   j o i n t  le s  c o m p é t e n c e s  sc i e nt i f i q u e s  d u  C o n s e r v a t o i r e  d e s  E s p a c e s  n a t u r e l s ( C E N ) d u  L i m o u s i n ,  q u i  a  é l a b o ré  le     p l a n  d e  g e st i o n  2 0 0 9 - 2 0 1 3 d e  l a  r é s e r v e .

C e  d o cu m ent,  q u i  d r e s se  un  é ta t  d e s  l i e ux  d u  p a t r i m o i n e  n a t u re l ( r a re t é , é t a t  d e  c on s e r v a t i o n ,  m e n a c e s ) ,  p l a n i f i c a t i o n s  à m e n e r  a f i n  d e  co ns e r v e r  la  b i o  d i v e r s i t é  d e  l a  r é se r v e  na t u r e l le .

L a  p r e m i è re  m i ss i o n  d u  C o n s e i l  G é n é r a l  e s t  d o n c  l a  r é a l i s a t i o n  d e  t r a v a u x  d e  g é n i e  é c o l o g i q u e  t e l s  q u e l e  d é br o u s s a i l l a g e , l a  f a u c h e , l e  re t o u r  d u  p â t u ra g e , l a  g e s t i o n  d u  c h e p t e l  p i s c i c o le ,  l a  g e s t i o n  d e s  n i v e a u x  d ’ e a u ,  l e  c u ra g e  d e  l’ é t a n g ,  l a ré g u l a t i o n  de s  e s p è c e s  e x o t i q u e s … .

REPÈRES

1684 : création de l’étang des Landes à la demande du seigneur de Lussat, Joseph Detianges

1982 : l’étang des Landes est reconnu ZNIEFF (zone naturelle d’intérêt écologique faunistique et floristique)

1989 : l’étang des Landes est reconnu ZICO (zone d’intérêt communautaire pour les oiseaux)

1995 : le Conseil Général devient propriétaire de l’étang des Landes

Fin 2000 : lancement de la constitution du dossier scientifique nécessaire pour la procédure de classement

en réserve naturelle nationale

Septembre 2001 : avis favorable du CNPN (conseil national de protection de la nature) à l’engagement de la

procédure de classement en réserve naturelle nationale

23 décembre 2004 : un décret classe officiellement l’étang des Landes

en réserve naturelle nationale (JO du 30 décembre 2004) 13 juillet 2005 : le comité consultatif présidé

par le Préfet retient la candidature du Conseil Général comme gestionnaire de la réserve naturelle nationale de l’étang des Landes

2006 : premiers aménagements autour du site (observatoires du Genévrier, des Trois Bouleaux,

passerelle des Sables et cheminements afférents)

2007 : fin des aménagements autour du site (observatoires du Grand Affût, des Hérons et chemin d’accès,

parcours autour du site)

2009 : mise en oeuvre du premier plan de gestion de la réserve naturelle nationale de l’étang des Landes (2009-2013)

2012: début des travaux de la maison de la réserve 

2014: Inauguration de la nouvelle maison de la nature

 

         

    

 

         

 

*******************************************

La Creuse à pied : 50 circuits découvertes dont un de 6km autour de l'étang des landes que je vous recommande 

               

Ce site exceptionnel sur la commune de Lussat permet par un circuit facile de découvrir le peuple migrateur de l'Etang des Landes et de les observer en toutes saisons

Situation :

N145 entre Guéret et Montluçon,Lussat et suivre "réserve naturelle" Etang des Landes .

Promrneurs et marcheurs la boucle autour de l'étang fait  6 km, d'un niveau facile avec un grand parking aménagé à l'entrée.

Ajouter un commentaire